Ca commence !

Publié le par Liste "Dynamisons Cachan"

Dans leur majorité, les Cachanaises et les Cachanais ont renouvelé leur confiance à l’équipe municipale sortante.
Cette équipe renouvelée a-t-elle tiré les enseignements de ce scrutin ? Certes non.
Lors du conseil municipal d’installation du samedi 5 avril 2014, le maire nouvellement réélu depuis quelques minutes impose déjà le vote « des délégations données au maire » pour la durée du mandat malgré les demandes de l’opposition de se donner quelques jours pour les étudier en commission. Quelle était l’urgence ? Ne pouvions-nous pas attendre le conseil municipal suivant à savoir le 9 avril 2014 ?
Dans son explication, ne répondant qu’à un ou deux points de manière vague, le maire indique qu’il veut avoir la possibilité d’agir sans attendre que le conseil municipal délibère et statue. Belle démonstration de démocratie...
Aussi, la délégation est votée uniquement par la majorité. Mais, cette majorité, avait-elle pris le temps de lire ce texte alors qu’elle était encore dans l’euphorie de sa victoire ? Cette majorité, a-t-elle compris qu’avec un tel blanc-seing, le conseil municipal est dépouillé d’un grand nombre de ses pouvoirs ? Cette gauche qui se plaignait du peu de transparence du maire durant la campagne, n’est-elle pas tombée de nouveau dans le piège du Seigneur de Cachan ? Qui sont-ils ces gens de la majorité pour laisser faire ?

Pour finir cette première tribune, nous tenons à remercier chaleureusement les électeurs et les électrices qui ont soutenu notre liste.
« La victoire était possible ». Pour gagner la ville, il fallait 3 722 voix. En 2012, Nicolas Sarkozy en obtenait 4 437 voix sur Cachan.

Publié dans Publications

Commenter cet article