Un démarrage sur les chapeaux de roues

Publié le par Liste "Dynamisons Cachan"

La programmation débridée de l’activité du conseil municipal, en ce début de mandature, doit être condamnée.

Mercredi 9 avril : Conseil consacré au débat d’orientation budgétaire,
Vendredi 11 avril : Commission préparatoire au vote du budget,
Jeudi 17 avril : Vote du budget.

Qui peut soutenir que les conseillers de tout bord ont le temps nécessaire pour étudier cette importante documentation et qui reste incomplète pour pouvoir aller un peu plus loin dans l’analyse ? L’absence de suivi du taux d’occupation des agents de la commune se traduit par une ventilation partielle dans les différentes sous-fonctions. Il en est de même pour les investissements et donc les remboursements incluant les intérêts.

Le budget présenté s’inscrit dans la continuité de ce qui s’est fait depuis des années.

Le montant des dépenses de fonctionnement + dépenses d’équipement ramené à la population est 33 % supérieur à moyenne nationale de notre strate.

Les recettes de fonctionnement ramenées à la population sont inférieures à la moyenne de la strate 1388 €/1491 €. Quelle en est la cause ?

L’encours de la dette (47 M€) sur les recettes réelles de fonctionnement arrive maintenant à 119 % vs 71 % soit 1653 € par habitant contre 1063 € pour la moyenne de notre strate.

Comme nous l’avions indiqué au cours de notre campagne, il faut augmenter les revenus de la ville en créant une dynamique pour attirer les entreprises et créer de l’activité dans la cité.

Dans le même temps, nous devons faire des économies ce que nous ne voyons pas dans ce budget et bien évidemment, il ne s’agit pas de réduire toutes les lignes de X % pour y arriver... Il faut agir au plus juste pour obtenir plus d’efficacité et plus d’efficience.

Publié dans Publications

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article